Apprendre l’anglais pour tous niveaux

Fort d’un réseau d’enseignants qualifiés et justifiant de nombreuses années d’expérience, VERBORUM répond à tous vos besoins de formation en anglais !

L’uniforme dans les écoles anglaises

Très typique de la culture britannique et connu comme tel à travers le monde, le port de l’uniforme dans les écoles anglaises obéit à des règles strictes et possède des codes qui lui sont propres. Pourquoi le porte-t-on ? Quel est le sens de l’uniforme pour les élèves anglais ? En voici une présentation.

 

Pourquoi porte-ton l’uniforme dans les écoles anglaises ?

De nombreux élèves détestent porter l’uniforme, et de nombreux parents regrettent les dépenses qu’engendre la nécessité d’acheter ce vêtement règlementaire. Néanmoins, il n’y a pas de négociation possible : le port de l’uniforme est indispensable dans les écoles anglaises.

Le port de l’uniforme est une tradition établie depuis longtemps : certaines écoles l’ont imposé dès le XVIème siècle ! Et l’Angleterre demeure un pays de traditions.

On trouve toutes sortes d’uniformes : certaines écoles demandent des chemises avec cravate, ainsi que la jupe pour les jeunes filles et le pantalon pour les jeunes hommes. À cela s’ajoute le blaser, qui porte généralement le blason de l’école où est inscrit l’élève. Certaines écoles demandent aussi parfois des chemises de types « polo », des sweatshirts, des vêtements d’été (des robes estivales pour les filles et des shorts pour les garçons), ainsi que des chapeaux, et parfois même des kilts ! Le tout devant être assorti, et porter les couleurs de l’école.

Les élèves possèdent en général cinq chemises – une pour chaque jour de la semaine de cours – et deux blasers, qu’ils peuvent porter par-dessus. Comme le week-end, les élèves ne vont pas à l’école, ils peuvent porter les vêtements qu’ils désirent pour rester en famille ou sortir.

Les parents anglais s’accommodent de la tâche et du coût que représente l’uniforme avec le flegme britannique que l’on connaît bien, cela en avançant plusieurs points : ils savent que c’est une tradition, que cela réduira le coût éventuel qu’aurait généré l’achat qu’il aurait de toute façon fallu faire pour d’autres vêtements au cours de l’année pour habiller leur enfant, et que, tout bien considéré, c’est ce qu’il y a de mieux pour leur enfant.

Les avantages pratiques liés au port de l’uniforme anglais

L’uniforme instaure un sens d’appartenance : les élèves qui le portent se ressemblent tous, ce qui crée un sens de communauté dans l’école, ainsi que, très souvent, une forme de fierté parce qu’ils sont membres de l’établissement.

Cela permet aussi une forme de protection et de discipline : chaque élève est immédiatement reconnaissable à l’uniforme qu’il porte. De cette manière, il est facile pour les surveillants et les gardiens de l’établissement de s’assurer que l’élève qui entre est bien un étudiant inscrit dans l’école qu’ils doivent protéger. De la même manière, si un élève a l’idée de commettre un délit, son signalement sera immédiatement transmis aux autorités, et l’élève sera rapidement identifié et puni pour avoir mal agi.

D’autre part, comme chacun est logé à la même enseigne, on espère éviter le harcèlement scolaire lié au style vestimentaire des élèves. Les vêtements révélant bien souvent le milieu duquel on est issu, les écoles souhaitent remettre les compteurs à zéro entre les élèves chanceux et ceux moins fortunés.

Cela évite aussi les distractions et les commérages entre les élèves : personne n’est ainsi curieux de voir ce que porte l’autre ni ne se moque de lui dans son dos à la récréation…

La préparation professionnelle par le port de l’uniforme anglais

Porter l’uniforme permet aux élèves de se préparer pour le jour où il leur faudra rejoindre la vie active, et si dans certains pays, on peut travailler avec des vêtements de la vie de tous les jours, en Angleterre, on attend de la population le port de l’uniforme.

Dans l’esprit anglais, l’uniforme est lié au professionnalisme : qu’il s’agisse d’être employé de bureau, de travailler dans un lieu de réception ou l’événementiel, il faut être immédiatement identifiable et présentable. Impossible d’imaginer une chemise froissée ou un blaser mal entretenu ! Les candidats sont jugés dès leur recrutement sur ces critères.

Apprendre aux élèves dès le plus jeune âge à être rigoureux et soigneux de leur apparence est une école de la vie aux yeux des Anglais ; aussi, on estime qu’un enfant portant l’uniforme apprend le sens des responsabilités et prend ainsi de bonnes habitudes pour son avenir.

Les professeurs anglais témoignent volontiers du succès de l’uniforme dans leurs écoles : parce qu’on les traite comme des êtres responsables, les élèves jouent facilement le jeu et se comportent respectueusement envers les membres de l’établissement.

Les défenseurs du port de l’uniforme justifient cette attitude en expliquant que la contextualisation aide : l’uniforme est le signe immédiat du sérieux et du travail, alors en le portant, l’élève est prêt à répondre aux attentes qu’on a de lui. En revanche, des vêtements décontractés engendrent une attitude décontractée – très bien pour la maison, mais pas pour le travail.

 

Au-delà de l’Angleterre : le port de l’uniforme anglais inspire le monde

Le monde de la mode…

L’uniforme anglais a donné lieu à un style de tendance : le style appelé « preppy ». C’est un mot contracté du terme « preparatory » pour « preparatory school », soit une école préparatoire pour les jeunes gens visant de grands concours.

Voilà quelques années, le style s’était imposé en France, surtout parmi les jeunes filles, qui étaient alors parties en quête de jupes et blasers parés de motifs écossais assortis !

C’est un thème qui revient régulièrement sur les podiums dans l’industrie de la mode.

… Et le monde artistique !

L’artiste japonais Takanori Nishikawa a par exemple fondé un groupe de musique rock qu’il a appelé « Abingdon Boys School », en référence à l’école de garçons d’Abingdon, située au sud-est de l’Angleterre. Ce groupe est réputé pour porter l’uniforme dans le style des écoles anglaises… et dans un Japon où les jeunes gens portent l’uniforme jusqu’à la sortie du lycée, le style britannique plaît énormément, avec le port du blaser aux couleurs changeantes. Ce groupe apportant un style exotique connaît un très grand succès !

Et du côté de l’Amérique ?

En Amérique, seules quelques écoles privées requièrent le port de l’uniforme. Toutefois, l’Amérique a un « dress code », soit un code vestimentaire, que les élèves doivent respecter ; ce sont généralement des règles évidentes, s’inscrivant dans le cadre de la décence. Si les jeunes garçons y sont bien sûr tenus, il y a un peu plus de règles pour les jeunes filles, qui ont souvent davantage d’options vestimentaires. En conséquence, on va leur demander par exemple une certaine longueur de jupe, car on ne tolérera pas que leur vêtement soit trop court. Si malgré tout une personne devait briser la règle, on l’enverrait aussitôt à l’infirmerie où on lui donnerait des vêtements règlementaires lui permettant d’assister aux cours en suivant le règlement.