Apprendre l’anglais pour tous niveaux

Fort d’un réseau d’enseignants qualifiés et justifiant de nombreuses années d’expérience, VERBORUM répond à tous vos besoins de formation en anglais !

Améliorer sa prononciation en anglais

L’une des difficultés majeures des apprenants d’une langue étrangère est d’en assimiler la prononciation : en effet, comment bien parler si l’on ne maitrise pas la prononciation en anglais ? Pour se faire comprendre et comprendre autrui, il est important d’être attentif et l’accentuation et la prononciation des mots. Voici justement quelques techniques pour vous aider à améliorer votre prononciation en anglais.

 

La prononciation en anglais : règles de base

L’anglais est difficile à prononcer car il faut savoir qu’il n’est pas une langue phonétique : il n’est pas possible de lire simplement un mot pour savoir comment le prononcer.

En réalité, il n’y a pas de règle de prononciation clairement établie et définitive pour chaque voyelle ou chaque syllabe. Par exemple, le « a » ne se prononcera pas toujours de la même manière selon le mot dans lequel il se trouve : ainsi, « a cat », un chat, et « a cake », un gâteau, ne sonneront pas pareil alors qu’ils se ressemblent beaucoup.

D’autre part, il y a plusieurs façons de parler anglais : l’anglais britannique et l’anglais américain pourront donc diverger sur leur manière de prononcer un même mot et l’anglais australien aura encore ses particularités…

Vous devrez aussi être attentif aux personnes qui ont appris l’anglais mais dont ce n’est pas la langue maternelle : ces personnes pourront aussi commettre des fautes dans la prononciation et il vous faudra malgré tout les comprendre, en voyage ou dans la langue des affaires pour le travail, votre entreprise, etc.

Il est toujours possible d’apprendre ces mots et leur prononciation, pourvu que vous soyez prêt à y consacrer du temps, car il faudra habituer vos oreilles et votre cerveau à la plasticité de l’anglais qui n’existe pas en français, car la sonorité française est totalement différente.

 

Comment améliorer votre prononciation en anglais ?

Travailler sa prononciation grâce aux dictionnaires en ligne

Assurez-vous toujours de bien noter la prononciation en anglais d’un nouveau mot dont vous ignoriez la sonorité. Pour vous y aider, vous pouvez rechercher ces mots dans des dictionnaires en ligne comme Linguee, accessible ici : https://www.linguee.fr rel= »nofollow

Il vous suffit alors de taper le mot que vous désirez apprendre dans la barre de recherche et de cliquer sur le petit porte-voix affiché à côté du mot qui s’affichera alors avec ses caractéristiques : Linguee vous proposera d’écouter la prononciation de ce mot en anglais britannique ou en anglais américain.

Écoutez attentivement la prononciation donnée et répétez le mot pour vous assurer de l’avoir bien assimilé : écoutez le mot trois fois en remarquant bien où est l’accentuation et comment se met en place l’intonation. Puis encore trois fois en alternant écoute et répétition : écoutez une fois, répétez, écoutez à nouveau, corrigez-vous si besoin en répétant et écoutez une fois encore, puis répétez une dernière fois pour fixer le mot dans votre mémoire.

Rappelez-vous que votre cerveau est un muscle : il apprend par la répétition.

Ne vous désespérez pas si vous constatez que certains mots demandent plus de temps d’apprentissage que d’autres : c’est tout à fait normal. Observez les jeunes enfants qui apprennent une langue, même si c’est leur langue maternelle : ils ont du mal à répéter ce que leur disent les adultes et parfois à se faire comprendre. Leur entourage est donc patient avec eux parce qu’ils ne savent pas encore. Faites la même chose pour vous-même, soyez patient et indulgent avec vos erreurs, et pratiquez pour apprendre.

 

Utiliser des audiobooks pour améliorer votre prononciation

Une autre très bonne ressource pour travailler sa prononciation en anglais est l’audiobook : c’est un livre audio, lu en anglais par un locuteur natif de langue anglaise.

La meilleure méthode pour assimiler la prononciation en anglais grâce à l’audiobook consiste à écouter la lecture tout en suivant le texte sur livre.

Vous donnerez ainsi la possibilité à votre cerveau de faire la connexion entre le mot écrit et le mot prononcé sur l’enregistrement audio.

Pour les livres récents, vous pourrez sans doute trouver des idées sur les plateformes de commerce international comme Amazon, qui importe et distribue partout dans le monde. Entre les différents styles littéraires, vous trouverez certainement votre satisfaction : littérature, roman policier, fantastique ou fantasy, développement personnel…

Mieux vaut trouver un sujet qui vous intéressera pour que vous puissiez être attentif à votre écoute-lecture, sans quoi votre travail d’assimilation ne sera pas efficace.

Vous avez aussi la possibilité de trouver quelques livres gratuitement, lus en version audiobook sur YouTube, avec le texte à votre disposition dans la grande bibliothèque gratuite en ligne adjacente à Wikipédia,Wikisource, disponible ici.

Notez cependant qu’il devra s’agit d’œuvres libres de droit d’auteur, c’est-à-dire d’œuvres datant de plusieurs décennies comme les grands classiques de la littérature anglaise : vous aurez ainsi l’occasion de découvrir ou redécouvrir les romans de Jane Austen, les aventures de Sherlock Holmes, les poèmes d’Edgar Allan Poe ou les écrits des sœurs Brontë.

 

Ces quelques pistes vous aideront à améliorer votre prononciation en anglais de manière autonome. Songez que c’est l’effort quotidien, même de quelques minutes par jour, qui vous mènera au succès.