Apprendre l’anglais pour tous niveaux

Fort d’un réseau d’enseignants qualifiés et justifiant de nombreuses années d’expérience, VERBORUM répond à tous vos besoins de formation en anglais !

Quelle est la meilleure préparation à Linguaskill ?

Comme pour toutes les autres certifications, la préparation du Linguaskill ne s’improvise pas. Même si ce test a fait son apparition récemment, il a été créé par la prestigieuse université de Cambridge pour remplacer le BULATS, et sanctionne un niveau de pratique de l’anglais exigeant.

Le Linguaskill regroupe deux tests innovants, rapides et fiables basés sur les compétences en langue utilisées dans les situations de la vie quotidienne ou professionnelle.

Pour bien préparer l’examen Linguaskill, il faut d’une part bien comprendre comment fonctionne ce test d’anglais, et d’autre part choisir la formation la plus adaptée à votre niveau et à vos besoins.

 

Linguaskill, un test décliné en 2 versions

Depuis 2020, Linguaskill a totalement remplacé le BULATS (Business Language Testing Service). Ce dernier ne portait que sur l’anglais professionnel, alors que Linguaskill permet également de tester l’anglais général, car il se décline en 2 versions :

  • Linguaskill General traite les situations de la vie courante, aussi bien professionnelle que personnelle ;
  • Linguaskill Business teste les connaissances en anglais professionnel, sous un angle principalement administratif et commercial.

 

Comment se déroule le test Linguaskill ?

Le test Linguaskill est divisé en 3 modules.

La compréhension orale et écrite (Listening and Reading)

La compréhension orale et écrite dure en 1h et 1h25 et se répartit en plusieurs exercices :

  • La compréhension écrite : on lit un texte et on choisit la phrase (3 options) qui décrit le mieux ce que l’on a vu.
  • Des phrases à trous : il faut choisir  le bon mot pour compléter la phrase parmi les 4 options.
  • Des textes à trous : c’est la même idée que les phrases à trous mais, dans cette partie, il y a plusieurs trous dans le même texte (4 options par trou).
  • Des textes à trous bis : c’est la même idée que les textes à trous ci-dessus, mais ici, il n’y a pas d’options. On tape directement ce qui semble être le plus pertinent.
  • La compréhension écrite bis : il s’agit d’un texte plus long avec des questions de compréhension (à choix multiples) sur chaque texte.
  • La compréhension orale : on écoute un clip audio et répond à des questions de compréhension (3 options par question).
  • La compréhension orale : on écoute un clip plus long et répond à des questions de compréhension (choix multiples).

L’expression écrite (Writing)

L’expression écrite dure 45 minutes et comprend 2 parties :

  • On écrit un email sur un sujet (qui sera communiqué lors du test), 50 mots minimum.
  • On écrit un texte plus long sur un sujet (qui sera communiqué lors du test), 180 mots minimum.

L’expression orale (Speaking)

L’expression orale dure 15 minutes et comporte plusieurs parties :

  • Présentation : on parle de soi en répondant à 8 questions (les questions 1 et 2 ne sont pas prises en compte pour les résultats).
  • Lecture à haute voix : on lit 8 phrases.
  • Expression orale 1 : on s’exprime sur un sujet (qui sera communiqué lors du test) pendant 1 minute avec 40 secondes pour se préparer.
  • Expression orale 2 : on a une minute pour commenter un / des graphique(s) avec une minute pour se préparer.
  • Donner son avis : on répond à cinq questions sur un thème avec une minute pour se préparer.

 

Où et comment passer Linguaskill ?

Ce test se déroule exclusivement sur ordinateur. On peut le passer auprès d’une organisation indépendante officiellement reconnue par Cambridge Assessment English (le département de l’université qui gère les tests), ou dans un centre de passation.

Linguaskill est une certification valable pendant 2 ans. Il est inscrit à l’inventaire de la CNCP. Par conséquent, la préparation au Linguaskill est éligible au financement par le CPF (Compte personnel de formation).

Contrairement à un examen, on ne peut pas « rater » Linguaskill. A l’issue du test, on obtient une évaluation basée sur le score obtenu, entre 82 (niveau pré-A1) et 180 ou plus (niveau C1 et plus). De plus, on reçoit ses résultats détaillés par compétence, ainsi que leur équivalent CERCL (Cadre européen commun de référence pour les langues).

 

Choisir une bonne préparation à Linguaskill

Pour obtenir le score visé au test, il est important de choisir une bonne préparation à Linguaskill.

Les options « classiques »

Les ressources existantes sont multiples : tests d’entrainement, activités par compétence et par niveau, manuels officiels de préparation à Linguaskill, jeux et réseaux sociaux. Elles sont toutes utiles, mais surtout comme appoint à une véritable formation, qui reste la meilleure façon de se préparer.

De nombreux instituts de formation reconnus proposent des cursus de préparation de Linguaskill : Wall Street English, English First, le British Council, Victoria’s English… Chacun présente des avantages et des inconvénients. Mais tous ces instituts ont en commun le prix relativement élevé des cours d’anglais proposés, et un format peu flexible.

Verborum, pour une préparation à Linguaskill personnalisée

Un nouvel acteur de la préparation à Linguaskill est apparu récemment, qui propose des formules très avantageuses tant du point de vue du prix que de la qualité de la formation. Il s’agit de Verborum, un réseau d’enseignants de langue maternelle anglais, qualifiés et expérimentés.

Verborum propose différents types de cours d’anglais, en individuel ou en petits groupes, en présentiel, à distance ou en entreprise. La préparation à Linguaskill peut également être personnalisée en fonction des besoins, des objectifs et des disponibilités de chacun.

Training

Besoin d’infos sur nos
programmes de préparation au Linguaskill ?

    Données traitées conformément à notre politique de confidentialité