Apprendre l’anglais pour tous niveaux

Fort d’un réseau d’enseignants qualifiés et justifiant de nombreuses années d’expérience, VERBORUM répond à tous vos besoins de formation en anglais !

Quelle méthode pour apprendre l’anglais ?

S’il existe de nombreuses méthodes pour apprendre l’anglais, dont les bénéfices varient en fonction de vos objectifs de maitrise de la langue, il convient de rappeler certains règles de base qui doivent structurer votre apprentissage de la langue afin de favoriser au mieux son assimilation.

Pour de nombreux apprenants en effet se pose la question de savoir quelle est la bonne méthode pour apprendre l’anglais ? Voici quelques conseils sur la manière de procéder.

Méthode pour apprendre l’anglais : respecter les fondamentaux

La première chose qu’il faut avoir à l’esprit lorsque l’on cherche une méthode efficace pour apprendre l’anglais, c’est la nécessité d’être disponible. En effet, vous ne pourrez jamais assimiler la langue si votre esprit est toujours accaparé par autre chose que vos cours d’anglais. Veillez donc bien à réserver un moment dans votre journée à la pratique de la langue.

Il est également important de vous astreindre à une discipline quotidienne : une langue s’apprend par la pratique. Songez aux enfants qui apprennent tellement vite qu’ils rendent les adultes envieux quand ils les voient « absorber » à toute vitesse. Eux n’ont pas de méthode déterminée pour apprendre l’anglais ! En fait, il n’y a là aucun mystère : pour apprendre leur langue maternelle et parfois aussi une autre langue qu’ils entendent régulièrement, les enfants essaient encore et encore, jusqu’à ce qu’ils soient capables de s’exprimer correctement, grâce à l’aide de leur entourage qui reprend leurs erreurs pour leur donner la bonne formule, et ils pratiquent toute la journée !

D’autre part, ne vous fiez pas à la croyance très répandue qui veut que les enfants soient des génies linguistiques : ils font énormément d’erreurs durant leur apprentissage ! Observez-les bien, même quand ils parlent français, et vous le remarquerez sans peine – on ne fait tout simplement pas attention à leurs fautes parce que ce sont des enfants, et on trouve cela normal quand il s’agit d’eux. Mais vous êtes pourtant dans le même cas de figure ! Vous êtes en période d’apprentissage d’une langue étrangère, comme les enfants qui ne savent pas encore parler. Soyez donc indulgent avec vous-même, et considérez que vous enseignez une langue inconnue à votre enfant intérieur. Cela vous permettra de relativiser, et de rester motivé pour apprendre l’anglais !

On entend de nombreuses personnes aussi évoquer leur âge, considérant qu’à partir d’un certain nombre d’années écoulées, il n’est plus possible pour eux d’apprendre… C’est complètement faux !!! Les scientifiques l’ont bien démontré : le cerveau continue à apprendre à tout âge. C’est tout simplement moins évident et moins facile si on a l’esprit ailleurs, que l’on est préoccupé, anxieux ou stressé par tout autre chose que l’apprentissage de l’anglais qui requiert notre attention à ce moment-là ; notez que ce sont des soucis de la vie quotidienne que les enfants n’ont pas à gérer, ce qui explique leur grande liberté d’esprit qui leur permet d’apprendre plus rapidement qu’un adulte très occupé.

 

La meilleur méthode pour apprendre l’anglais : assimiler ses cours !

S’appuyer sur des contenus pédagogiques

On ne saurait le répéter suffisamment : vous devez apprendre vos cours, et le mieux est de faire l’effort de les apprendre par cœur.

Bien sûr, c’est aujourd’hui un effort qui se perd – vous aurez certainement remarqué comme il est facile à présent de se jeter sur un appareil connecté à internet pour trouver une information…

Malheureusement, avec les langues étrangères, et l’anglais en tête car c’est bien sûr la langue internationale, le problème se répand de la même manière. Or, il n’est pas possible de passer son temps à chercher du vocabulaire, la bonne conjugaison ou même des expressions idiomatiques sur son dictionnaire électronique !

J’ai moi-même déjà eu des élèves qui sans rougir m’ont dit qu’il leur suffirait de montrer une page de dictionnaire en ligne sur leur smartphone à leur interlocuteur en cas d’incompréhension… Mais l’anglais doit être parlé, et pour cela assimilé complètement.

Vous devez donc faire l’effort d’apprendre. C’est long et parfois fastidieux, mais indispensable. Songez bien que sans matériau, on ne construit rien. Sans apprendre vos cours, vous n’aurez pas de base sur lesquelles vous fonder pour parler anglais.

Pour cela, vous pouvez détourner le caractère trop strict des cours. N’hésitez pas à vous reporter à l’article expliquant comment jouer en anglais : c’est là une très bonne méthode pour apprendre l’anglais !

L’importance de stimuler sa mémoire

Vous pouvez aussi identifier quel type de mémoire vous avez : plutôt visuelle, plutôt auditive, plutôt cinétique (qui passe par le mouvement),… ? Et une fois que vous avez trouvé quelle mémoire fonctionne le mieux pour vous, utilisez la comme méthode pour apprendre l’anglais.

Voici quelques exemples :

  • Mémoire visuelle : dessinez ce que vous devez mémoriser, imaginez une scène comme au cinéma ou au théâtre avec des personnages effectuant ce que vous devez apprendre, utilisez des couleurs pour illustrer différents éléments de votre cours et leur permettre une accroche dans votre cerveau quand vous les lirez…
  • Mémoire auditive : écoutez plusieurs fois par jour ! Enregistrez-vous au moyen d’un dictaphone en train de lire votre cours et écoutez-vous dans le train, dans le métro ou dans une file d’attente. Demandez à votre professeur si vous pouvez enregistrer son cours et réécoutez-le plusieurs fois, même en faisant le ménage ou la cuisine. Utilisez aussi l’aide à la prononciation des dictionnaires en ligne (l’article des ressources en ligne pour apprendre l’anglais que vous pouvez consulter vous recommande Linguee, qui possède un outil pour écouter le mot cherché).
  • Mémoire cinétique : incluez le mouvement à votre apprentissage : mimez ce que vous apprenez. Écrivez et réécrivez encore votre leçon en la lisant à voix haute. Déplacez-vous dans la pièce en lisant votre leçon en suivant un circuit, puis récitez-vous la leçon sans la lire en refaisant ce même circuit. Essayez aussi de toucher un objet dont vous voulez mémoriser le sens en vous imprégnant de sa forme, de sa sensation, afin de connecter le mot et sa réalité physique dans votre cerveau.

 

Une bonne méthode pour apprendre l’anglais impliquera la nécessité de diversifier les techniques d’apprentissage. En les multipliant et en les rejoignant toutes entre elles, vous développerez vos capacités cérébrales en anglais !