Apprendre l’anglais pour tous niveaux

Fort d’un réseau d’enseignants qualifiés et justifiant de nombreuses années d’expérience, VERBORUM répond à tous vos besoins de formation en anglais !

Quelques légendes irlandaises

L’Irlande est un pays réputé pour les légendes qui l’ont façonnée à travers les âges. Aujourd’hui encore, les Irlandais sont capables de vous dire que la colline que vous voyez en face de vous est le refuge des fées, ou qu’un sentier a été fondé par un géant de pierre. Voici un petit échantillon de légendes irlandaises bien connues pour commencer à découvrir cette riche culture !

 

Les lieux de légendes en Irlande

La légende de la Chaussée des Géants

La célèbre Chaussée des Géants, classée à l’UNESCO, se situe sur la côte Causeway, en Irlande du Nord. Elle est formée d’environ 40 000 piliers de pierres, donc certains atteignent 12 mètres de hauteur ! Leur empilement crée une sorte de chemin étrange… dont l’origine remonte au temps des légendes : celle-ci est celle d’une bataille entre Finn Mac Cool, un géant irlandais et son rival écossais, le géant Benandonner.

Comme ils sont séparés par la mer, Finn Mac Cool décide de construire une chaussée qui lui permettrait de traverser et de se mesurer à son adversaire. Mais une fois arrivé en Écosse, il se rend compte que son adversaire est bien plus grand que lui… et fait alors demi-tour !

C’est alors Benandonner qui vient en Irlande pour relever le défi ; toutefois, Finn Mac Cool imagine un stratagème pour lui échapper en se déguisant en bébé. Benandonner prend alors peur en songeant que si ce bébé est celui de Finn Mac Cool, son père doit être beaucoup plus grand ! Intimidé, il rentre alors en Écosse en cassant derrière lui la chaussée pour que son pays ne soit plus relié à l’Irlande.

C’est pour cela qu’aujourd’hui encore, l’Irlande et l’Écosse ne se rejoignent plus par la Chaussée des Géants.

Autres lieux de légendes en Irlande

La Colline de Tara, dans le comté de Meath, recèle la Pierre du Destin de l’Irlande, appelée Lia Fail. On raconte que cette pierre merveilleuse fut ramenée de l’Autre Monde par des divinités pour garder les terres irlandaises. C’est pour cela que la pierre se met à hurler lorsqu’un roi illégitime réclamant l’Irlande la touche.

Il existe en Irlande une entrée légendaire vers l’Autre Monde : elle se trouve sur les sites néolithiques d’Oweynagat, appelée « la grotte des chats », dans le comté de Roscommon. C’est une cavité très profonde, surmontée d’une grande pierre pour la démarquer. Cette grotte est aujourd’hui praticable, et on peut la visiter.

Les terres d’Irlande abritent aussi des « rath », de grands forts circulaires répandues à travers le pays : on en dénombre plus de 40 000 ! On dit que ce sont les maisons des fées. De la même manière, les célèbres dolmens sont connus pour être les tombes de grands héros qui méritaient l’honneur pour leur bravoure.

 

Quelques créatures de légendes irlandaises

Le Leprechaun

Son nom signifie « fabricant de chaussure », car on raconte qu’à l’origine, c’est un petit cordonnier qui gagne sa vie en créant des chaussons de danse pour les fées ! Celles-ci sont si nombreuses que le Leprechaun accumule bien vite un trésor, qu’il met à l’abri des jaloux en le cachant soigneusement, souvent au pied d’un arc-en-ciel invisible de la plupart des gens. Toutefois, on raconte que si on parvient à capturer un Leprechaun, il accepte d’exaucer trois vœux en échange de sa libération. Nombreux sont donc ceux qui rêvent de capturer ce petit bonhomme…

La Merrow : la sirène gaélique

L’Irlande est une île ; quoi de plus naturel qu’elle possède donc ses sirènes ? Le nom « Merrow » vient du vieil irlandais signifiant « fille de la mer ». La légende dit que les Merrows viennent du monde des fées et sont en conséquence d’une grande beauté. Si elles vivent dans l’eau, il leur arrive de s’aventurer sur la terre ferme ; il leur suffit pour cela de laisser leur vêtement aquatique dans une cachette et de prendre une apparence humaine pour se fondre parmi la foule. Mais leur beauté leur valant l’admiration des hommes, il arrive souvent que l’un d’eux tombe follement amoureux d’elle et cache ses vêtements marins pour l’empêcher de retourner à son monde originel. Il l’épouse alors et fonde une famille avec elle afin d’être sûr qu’elle restera à ses côtés. Toutefois, l’appel de la mer est si fort pour les Merrows qu’elles finissent bien souvent par la rejoindre après avoir finalement retrouvé leur parure aquatique, laissant mari et enfants derrière elles. Aujourd’hui encore, certaines familles irlandaises affirment descendre de ces créatures fabuleuses.

La Banshee

Son nom signifie « femme de l’autre monde ». Parmi les fées, certaines sont terribles, ou seulement de mauvais augure. C’est le cas de la Banshee : on raconte qu’elle apparaît pour annoncer une mort à venir par un cri déchirant qui glace le sang de celui qui l’entend – généralement un proche du futur défunt. On la voit rarement, mais son apparence change selon son humeur : elle peut apparaître sous les traits d’une belle jeune fille à la peau pâle ou d’une vieille femme décharnée. Elle n’est toutefois pas agressive, son but étant simplement de prévenir le décès d’une personne.

 

Aujourd’hui encore, entre légendes et réalités, l’Irlande conserve ses traditions. Comme l’écrivait le poète irlandais Yeats : « Tout existe, tout est vrai et la terre n’est qu’un peu de boue sous nos pieds. »