Apprendre l’anglais pour tous niveaux

Fort d’un réseau d’enseignants qualifiés et justifiant de nombreuses années d’expérience, VERBORUM répond à tous vos besoins de formation en anglais !

Les fêtes célébrées en Angleterre

Quelles sont les fêtes communément célébrées en Angleterre ? Célébrations et festivals sont nombreux chez nos voisins anglais, qu’elles remontent à des traditions séculaires ou soient plus récentes. Certaines fêtes ont une dimension nationale, tandis que d’autres ont lieu au niveau local du pays.

Voici un petit récapitulatif des principales fêtes célébrées en Angleterre !

 

Les fêtes propres à l’Angleterre

Le Plough Monday

On peut le traduire par le « lundi de la charrue » : cette fête célèbre en Angleterre l’ouverture de la saison agricole. Selon le lieu de célébration, la date peut varier, mais c’est souvent le premier lundi suivant l’Épiphanie qu’on l’organise.

Si les coutumes varient selon la région qui organise l’événements, l’une des plus communes consiste à promener une charrue de porte à porte accompagné de musiciens afin de collecter des dons. Il existe aussi le gâteau typique, le « Plough Pudding » fait avec de la viande et des oignons.

La fête de Saint Georges : Saint George’s Day

Célébrée le 23 avril, la fête de Saint Georges est une fête majeure en Angleterre, car Saint George est le Saint Patron du pays. Si elle existe depuis le XVème siècle en hommage à ce valeureux chevalier du Moyen-Âge, c’est surtout depuis le XVIIIème siècle qu’on insiste pour la célébrer avec un ajout important : on fête en même temps l’union de l’Angleterre et de l’Écosse en un Royaume-Uni.

La fête consiste à accrocher les drapeaux arborant la Croix de Saint Georges dans la ville, en particulier dans les pubs, avec des guirlandes assorties. On sert alors aux clients des boissons et des plats traditionnels anglais. Il s’agit aussi chanter les hymnes consacrés à Saint Georges dans les cathédrales et les églises, pour remercier le Patron de l’Angleterre de protéger le pays.

Aujourd’hui, les célébrations ont essentiellement lieu à Salisbury, mais la popularité du festival se faisant de plus en plus grande par la médiatisation télévisuelle et radiophonique, on parle de faire de la fête une période de vacances en Angleterre.

La fête du mois de mai : Le May Day

Historiquement, on célébrait le May Day pour avoir de bonnes récoltes et demander aux divinités païennes la prospérité pour l’année à venir. Aujourd’hui, la fête est connue en Angleterre pour ses danses, une procession, une élection de la reine du mois de mai comme un concours de beauté et le « maypole », un pilonne figurant un arbre d’où partent des rubans que les participants attrapent avant de se lancer dans une ronde.

Le Nouvel An

Le 1er janvier, le Royaume-Uni célèbre le nouvel an avec de grandes réjouissances et des feux d’artifice. Dans certaines régions, on observe les vieilles traditions : au nord par exemple, le « first footing » exige de se rendre à minuit chez un inconnu dont on ouvre la porte : l’invité est alors accueilli par l’habitant comme un messager de bonne fortune pour l’année à venir.

À Allendale, dans le nord-est de l’Angleterre, des groupes de festivaliers doivent porter sur leur tête des tonneaux avec une flamme à l’intérieur pour les fêtes du nouvel an : la tradition remonterait à 1958.

Les fêtes partagées par les anglais

L’Angleterre est sur une île, mais elle a des voisins ; certaines des fêtes célébrées sont internationales, tandis que d’autres sont des commémorations partagées avec les pays alliés du Royaume-Uni depuis les grands événements historiques.

La fête de la Saint-Valentin : Valentine’s Day

Célébrée le 14 février, la fête de la Saint Valentin en Angleterre existait déjà au XVIIIème siècle. La tradition consiste à envoyer des cartes, des fleurs, des chocolats et autres sortes de cadeaux à la personne chère à son cœur pour lui témoigner son affection. D’autres coutumes de la Saint Valentin se sont unies à celles qui existaient auparavant, comme le personnage de « Jack », un personnage qui vient déposer des bonbons et des cadeaux aux enfants dans le nord de l’Angleterre.

La fête des mères : Mother’s Day (ou “Mothering Sunday”)

La fête des mère en Angleterre a lieu le dimanche, le quatrième de la tradition chrétienne du Carême. C’est un jour de célébration qui remonte au XVIème siècle, lorsque les jeunes gens devaient quitter les villages dont ils étaient issus pour aller travailler dans les villes : pour le jour de la fête des mère, leur employeur acceptait de les laisser retourner prendre congé dans leur famille. C’était l’occasion pour eux de passer les fêtes religieuses ensemble.

Le Remembrance Day

Célébré le 11 novembre, en même temps que l’Armistice en France, le Remembrance Day est consacré à la mémoire des soldats venus des pays du Commonwealth tombés au champ d’honneur durant la première guerre mondiale. Il permet aussi de rendre hommage aux hommes valeureux qui ont survécu et de les remercier pour service de guerre rendu à la patrie.

Comme les Français arborent le bleuet de France en boutonnière par égard pour les soldats, les Anglais ont choisi de porter le coquelicot (appelé « poppy » en anglais), vendu par la Légion Royale en souvenir des batailles.

Les cérémonies se déroulent sur tout le territoire anglais à cette occasion, avec une plus grande échelle à Londres. On observe traditionnellement deux minutes de silence à 11 heures.

Il faut noter toutefois que contrairement à la coutume française, le 11 novembre n’est pas un jour férié en Grande-Bretagne ; c’est pour cela qu’on organise aussi une commémoration le second dimanche du mois de novembre, appelé alors le « Remembrance Sunday ».