Apprendre l’anglais pour tous niveaux

Fort d’un réseau d’enseignants qualifiés et justifiant de nombreuses années d’expérience, VERBORUM répond à tous vos besoins de formation en anglais !

Origines de la fête de la Saint-Patrick

Si elle est partout ailleurs une simple célébration chrétienne, la fête de la Saint-Patrick revêt pour les irlandais un caractère particulier qui en fait un véritable évènement populaire dont la notoriété dépasse désormais largement ses frontières d’origine.

Parmi les célébrations du monde anglophone les plus connues à travers le monde, on compte en effet la célèbre « fête de la Saint-Patrick », saint patron de l’Irlande. D’où vient cette coutume, quelle en est l’origine et en quoi consistent les festivités ? Retour sur les origines de la fête de la Saint-Patrick.

 

L’origine de la fête de la Saint-Patrick

La fête de la Saint-Patrick célèbre l’évêque Saint Patrick d’Irlande (connu en France sous le nom de Saint Patrice). Les Irlandais l’appellent dans la langue gaélique « Pádraig ». De nombreuses légendes entourent ce personnage mystérieux du Vème siècle de notre ère dont on ne connaît d’ailleurs pas avec certitude la date de naissance. L’Irlande étant par nature un pays riche de mythes, il est difficile de discerner les éléments véridiques de la fable…

Saint Patrick apparaît en tout cas comme une figure d’origine chrétienne, car il fut celui qui apporta la parole du Christ à l’Irlande : Saint Patrick est l’Évangélisateur de l’Irlande, celui qui expliqua aux Irlandais le concept de la Sainte Trinité illustrée par le trèfle à trois feuilles, devenu depuis le symbole national. L’Irlande est depuis restée très attachée au catholicisme, ce qui explique la fête de la Saint-Patrick en témoignage de gratitude.

On célèbre la fête de la Saint-Patrick depuis le IXème siècle. Au fil du temps, la fête est pourtant devenue moins religieuse : en 1903, la Saint-Patrick devient en Irlande un jour férié officiel décrété par un acte juridique. C’est en 1931 que l’on organise la première parade de festivités pour la Saint-Patrick, à Dublin.

Saint Patrick est aujourd’hui une figure nationale autour de laquelle les Irlandais se rassemblent : le festival de la Saint-Patrick permet depuis les années 1990 de promouvoir la culture irlandaise sous l’image forte de celui qui la protège. C’est en effet l’occasion de faire rayonner l’Irlande au niveau international, en donnant une image dynamique, créative et populaire de ce pays.

 

Les festivités pour célébrer Saint Patrick

La fête de la Saint-Patrick revêt les couleurs de l’Irlande : le vert, présent sur le drapeau irlandais et l’or, en référence aux leprechauns, petits lutins du folklore irlandais dont on dit qu’ils sont les gardiens de trésors. Il y a aussi les images des trèfles associés à Saint Patrick lui-même, la musique irlandaise traditionnelle et les danses associées, la grande parade et la bière qui doit rappeler les pubs irlandais typiques.

Des petits groupes de musiciens s’installent de part et d’autre avec le violon traditionnel irlandais, appelé « fiddle », comme roi de la fête ; il est accompagné par des flûtes et des tambourins pour jouer des mélodies celtiques. Sur ces airs, des danseurs, hommes et femmes réunies, font des démonstration de danse irlandaise, appelée « irish tap and dance », mélange de claquettes et de mouvements souples.

Dans certaines zones à l’orée de la ville, des groupes de fans de l’époque médiévale celtique recrée l’atmosphère du temps jadis : vous pourrez voir des costumes de druides, des guerriers en armure et des magiciennes semblant sortir des légendes du Roi Arthur.

On demande ce jour-là aux participants à la fête et aux spectateurs de porter au moins une pièce de vêtement de couleur verte : un foulard, un bonnet… les plus fervents portent un costume complet typiquement irlandais, et certains se maquillent en dessinant sur leur visage le trèfle de Saint Patrick.

 

Où est célébrée la Saint-Patrick dans le monde ?

On fête la Saint-Patrick le 17 mars un peu partout dans le monde, généralement d’avantage là où des communautés d’origine irlandaise se sont implantées mais pas seulement.

La fête de la Saint Patrick est évidemment célébrée fastement en Irlande, mais également aussi par exemple à Chicago, aux États-Unis, où la communauté irlandaise est très nombreuse suite à l’immigration passée des Irlandais en terre américaine. À Chicago, le jour de la fête de la Saint-Patrick, la ville porte la couleur de l’Irlande : la rivière Chicago est teinte en vert ! La coutume se perpétue depuis 1962.

C’est pourtant à New-York que la fête de la Saint-Patrick est la plus impressionnante : la grande parade organisée pour l’occasion rassemble en effet une moyenne de deux millions de spectateurs ! Il s’agit pour eux de défiler sur la cinquième avenue de la grande ville, devant les tours du sanctuaire dédié à Saint Patrick avec une statue le représentant. La coutume remonte au 17 mars 1762, date du premier défilé des soldats irlandais dans New-York en l’honneur de leur saint patron.

Toutefois, il faut noter que la Saint-Patrick n’est pas la fête nationale irlandaise ! La confusion vient en partie du fait que l’Irlande n’a pas officiellement de fête nationale ; cela permet aussi aux Irlandais installés en Amérique de célébrer cette fête sans interférence avec la fête nationale américaine du 4 juillet.

L’Argentine aussi célèbre la Saint-Patrick, à Buenos Aires, en remerciement historique du soutien que lui a apporté l’Irlande en temps de guerre. La communauté des descendants irlandais est très importante en Argentine.