Apprendre l’anglais pour tous niveaux

Fort d’un réseau d’enseignants qualifiés et justifiant de nombreuses années d’expérience, VERBORUM répond à tous vos besoins de formation en anglais !

Quels sont les différents niveaux d’anglais ?

Dans l’apprentissage d’une langue, il est important de connaître son niveau : cela permet de se situer et de pouvoir bien progresser. Le cadre commun définit différents niveaux d’anglais en fonction des vos capacités de compréhension et d’expression de la langue à l’oral et à l’écrit.

Le Conseil de l’Europe a en effet développé une échelle de référence qui définit les différents niveaux d’anglais en fonction de votre maitrise de la langue, il s’agit du CECRL pour Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (ou Common European Framework of Reference, CEFR, en anglais) développé par l’université de Cambridge.

Ce cadre de référence sert à mesurer l’apprentissage de toutes les langues (pas seulement l’anglais) et décompose votre maitrise de l’anglais en 7 niveaux en fonction de savoir-faire dans différents domaines de compétence : capacité à comprendre, lire, écrire, parler…

Débutant, intermédiaire ou avancé… voici en détail les différents niveaux d’anglais tel que définit par le CECRL :

 

Les différents niveaux d’anglais : le niveau débutant

Critères du niveau d’anglais « débutant »

Le niveau d’anglais « débutant » correspond aux niveaux A1 et A2 du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL).

L’étudiant en anglais est ici complètement débutant, ou ne connait que quelques bases. C’est aussi le niveau que l’on appelle « niveau de survie », car il permet de comprendre les éléments de base.

Le niveau A1 est celui du complet débutant, qui n’a jamais étudié la langue, ou très, très peu. À ce niveau, on apprend à utiliser les expressions les plus rudimentaires de la langue pour répondre aux premiers besoins, on apprend à se présenter et à poser des questions à une personne sur ce qu’elle fait comme travail, ce qu’elle aime… Et on doit devenir capable d’interagir avec un interlocuteur, pourvu qu’il parle lentement et clairement.

Le niveau A2 est le niveau élémentaire : il s’agit de mettre en application de manière fluide les éléments du niveau A1. L’étudiant peut à présent comprendre sans effort les éléments simples d’une conversation avec une personne qui vient de lui être présentée, parler de ses goûts ou demander les siens à son interlocuteur, ou encore faire du shopping tout seul. Il peut aussi énoncer quelle est sa routine, et exprimer facilement ce dont il a besoin.

Exemple de lecture de niveau « débutant »

Voici un exemple de texte que doit pouvoir comprendre et écrire le niveau débutant sur la routine d’un enfant :

My name is John. I am a boy. I am 7 years old. First, I wake up at 8 am. Then, I get dressed. I like to wear a t-shirt and shorts. I walk to school. I do not ride a bike. I do not ride the bus. I like to go to school because I can learn a lot. It rains. I do not like rain. I eat lunch. I eat a sandwich, a biscuit and an apple. I play outside. I like to play. And I read a book. I like to read books. And then I walk home. My mother cooks soup for dinner. The soup is hot. And I eat a banana. Then, I go to bed. I do not like to go bed.

 

Les différents niveaux d’anglais : le niveau intermédiaire

Critères du niveau d’anglais « intermédiaire »

Le niveau « intermédiaire » correspond aux niveaux B1 et B2 du CECRL. L’étudiant en anglais est ici considéré comme autonome : il maîtrise les bases et peut aller plus loin. Il comprend les sujets en rapport avec la famille, le travail, l’école, les loisirs : il sait ce dont on parle quand on aborde ces sujets, et il comprend ce qui est dit sans effort pour les termes les plus courants.

Au niveau B1, l’élève est capable de créer lui-même des sujets : il peut faire une présentation pour les études ou le travail, parler d’un événement ou en organiser un, élaborer un projet ou planifier une tâche, et exprimer ses opinions de manière cohérente et organisée en anglais, même s’il a encore besoin de bien réfléchir.

Au niveau B2, l’élève est à l’aise dans les exercices du niveau B1, et va plus loin : il est capable de comprendre un texte élaboré incluant des éléments techniques sur lesquels il a préalablement reçu une éducation ou une formation, que ce soit pour les études ou le secteur professionnel. Il lui est aussi possible d’interagir spontanément, en se sentant à l’aise, avec une autre personne parlant anglais, qu’elle soit locuteur natif de l’anglais (ayant l’anglais pour langue maternelle) ou anglophone (mais d’une autre langue maternelle que l’anglais).

Exemple de lecture de niveau « intermédiaire »

People do not agree what a fairy tale exactly is. Some argue that a story with fairies or other magical beings in the story would make it a fairy tale. However, others have suggested that the expression began when the French expression conte de fées was being translated (it was first used by Madame D’Aulnoy in 1697). Vladimir Propp criticized the difference between « fairy tales » and « animal tales » in his book Morphology of the Folktale. He said that many stories had both fantastic qualities and animals. He suggested that fairy tales could be recognized by their story, but this has been criticized, because the same stories can be found in stories that are not fairy tales.

 

Les différents niveaux d’anglais : le niveau avancé

Critères du niveau d’anglais « avancé »

Il correspond aux niveaux C1 et C2 du CECRL.

C’est le niveau où l’on n’hésite plus guère ! À présent, l’étudiant en anglais est complètement indépendant : il comprend presque tout ce qui lui est dit sans effort, et peut s’exprimer quasiment sans faire de faute, qu’il s’agisse de conjugaison, de grammaire ou de vocabulaire.

Au niveau C1, l’étudiant est par ailleurs capable d’utiliser la langue confortablement quel que soit son interlocuteur, dans un cadre social, conversationnel, académique ou professionnel. Il est capable de créer une présentation complète sur un sujet, même complexe, en utilisant des expressions idiomatiques et détaillées.

Au niveau C2, enfin, l’étudiant est comme bilingue. Il comprend tout ce qui lui est dit et expliqué, il s’exprime et écrit l’anglais avec aisance, il est capable de faire le résumé d’une recherche issue de différentes sources, et sait s’adapter à toutes les situations et tous ses interlocuteurs.

Exemple de lecture de niveau « avancé »

In some parts of Ireland there exists a belief that the spirits of the dead are not taken from earth, nor do they lose all their former interest in earthly affairs, but enjoy the happiness of the saved, or suffer the punishment imposed for their sins, in the neighborhood of the scenes among which they lived while clothed in flesh and blood. At particular crises in the affairs of mortals, these disenthralled spirits sometimes display joy or grief in such a manner as to attract the attention of living men and women. At weddings they are frequently unseen guests; at funerals they are always present; and sometimes, at both weddings and funerals, their presence is recognized by aerial voices or mysterious music known to be of unearthly origin.

 

À présent que vous connaissez les différents niveaux d’anglais, vous devriez pouvoir estimer votre niveau de pratique de la langue ! Mais quel qu’il soit, ne vous alarmez pas : on peut toujours progresser !