Apprendre l’anglais pour tous niveaux

Fort d’un réseau d’enseignants qualifiés et justifiant de nombreuses années d’expérience, VERBORUM répond à tous vos besoins de formation en anglais !

Cours de conversation en anglais

Pouvoir participer à une conversation est souvent l’aboutissement de l’apprentissage d’une langue. Cela représente la possibilité d’aborder l’autre et participer aux échanges. Si rien ne vaut la mise en situation ou l’immersion, il existe différentes méthodes ou cours de conversation en anglais pour améliorer sa pratique de la langue.

La conversation en anglais est un exercice parfois difficile pour l’apprenant, mais c’est une étape importante qui doit être préparée. Vous trouverez dans ce cours quelques conseils de base pour savoir comment bien aborder et participer à une conversation en anglais.

 

Les bases de la conversation en anglais

Vous devrez avant tout apprendre vos cours pour vous donner de l’assurance dans une conversation en anglais : cours de grammaire, conjugaisons et vocabulaire vous seront indispensables !

Si vous êtes débutant, ne cherchez pas à utiliser des formes compliquées ! La structure simple du trio sujet – verbe – complément sera votre meilleure alliée, et vous évitera de vous perdre ou de faire des erreurs et contresens dans ce que vous voulez dire.

Lorsque vous vous sentirez plus à l’aise, vous pourrez employer des phrases plus élaborées, au fur et à mesure que vous apprendrez de nouvelles structures en cours et que vous en entendrez parlées par vos professeurs, vos collègues, vos amis natifs de langue anglaise…

Quels sujets de conversation aborder ?

Les anglophones, britanniques et américains, aiment beaucoup parler pour parler, faire une conversation simple et souvent légère. Ils sont aussi à l’origine de l’humour, alors ils sont prêts à tourner en dérision n’importe quel sujet !

Commencez donc par parler avec une nouvelle connaissance des choses très simples de la vie : comment la météorologie a changé entre hier et aujourd’hui, et à quel point c’est surprenant en ce mois de l’année ; n’hésitez pas à complimenter votre interlocuteur sur le choix de sa tenue ou de la qualité de sa montre…

Vous pourrez par exemple aborder son travail : quelle est la profession de cette personne, avec la formule « what is your occupation?  » qui signifie « quel est votre métier ? ». C’est un terrain plutôt neutre en général, qui amorce bien le dialogue.

Dans l’incertitude, mieux vaut attendre que votre interlocuteur vous emmène dans une zone de discussion qu’il souhaitera aborder : vous pourrez alors répondre à ses questions, et lui en poser à votre tour.

D’autre part, sachez que les anglophones seront volontiers sarcastiques, sans forcément penser à mal, mais parce que c’est aujourd’hui devenu une partie de leur culture (surtout en Amérique).

Les sujets de conversation à éviter

Règle de base d’un cours de conversation en anglais (comme pour toute autre langue d’ailleurs) : vous pourrez parler d’à peu près tout, mais mieux vaut éviter ces trois sujets, afin de ne pas créer de tensions dans la conversation (qui créera de fait une tension dans vos relations plus tard… les gens qui se sont sentis offensés ont bonne mémoire) :

  • La politique
  • La religion
  • L’argent

Pour le dernier point, cela dépendra de la nationalité de la personne en face de vous : sachez qu’en Angleterre, on préfère d’éviter d’aborder la question des finances, tandis qu’aux États-Unis, on est bien plus ouvert à donner son salaire et parler d’argent (on considère que ça fait partie de la vie, et qu’il n’y a pas à en avoir honte ; le rêve américain a depuis longtemps établi que la réussite se démontre aussi par l’argent que l’on gagne, et c’est plus une fierté qu’un tabou).

Pour la politique et la religion, c’est un peu comme en France : ce sont des sujets qui divisent profondément les gens parce qu’il peut y avoir des rapports émotionnels profonds dans l’un et/ou l’autre sujet.

Si ces sujets devaient être abordés, attendez de voir si une âme charitable se dévoue pour changer de conversation ; si cela n’arrive pas, essayez de le faire vous-même en parlant de l’actualité par exemple, ou d’un événement dont vous avez entendu parler et qui vous intéresserait (une exposition, un nouveau film, une rencontre sportive…).

Mais tâchez quoiqu’il arrive d’éviter de participer à ce genre de conversation délicate : vous auriez beaucoup à perdre… On pourrait ne pas vous réinviter à y participer !

 

Les mots et expressions de base de la conversation en anglais

Comment exprimer son accord ?

Vous êtes d’accord avec votre interlocuteur? Il serait bien que vous le manifestiez ! cela permettrait d’entretenir la conversation, et de montrer à votre interlocuteur que vous l’écoutez et que vous êtes intéressé. Voici quelques formules qui vous y aideront :

 I agree. Je suis d’accord.
Yes, indeed. Oui, en effet.
I could not say it better. Je ne saurais pas dire mieux.
You are right. Vous avez raison.
This is true. C’est vrai.
Exactly. Exactement.

 

Comment exprimer son opinion ?

Vous pouvez commencer par dire « I see », soit « je vois », puis vous utiliserez un mot d’objection ; en voici quelques-uns que vous pouvez employer :

But Mais
In my opinion À mon avis
I tend to think J’ai tendance à penser
Nevertheless Néanmoins
Au contraire

 

Comment exprimer son incompréhension ?

Si vous n’avez pas bien entendu, ou bien compris, demander à quelqu’un de répéter n’a rien de honteux, pourvu que vous le fassiez correctement. Voici quelques sentences pour vous y aider :

I beg your pardon? Je vous demande pardon ?
Come again? Pardon ?   (seulement pour demander de répéter)
Could you repeat, please? Pourriez-vous répéter, s’il vous plaît ?

 

Voici quelques éléments qui vous permettront d’aborder et de participer à une conversation en anglais. Pour autant, tout sera reste très théorique! Un bon cours de conversation en anglais passe forcément par une mise en situation pour vous rapprocher des conditions réelles d’un échange et minimiser vos appréhensions par l’expérience. Vous n’avez plus qu’à vous lancer !